WATERZOOI AU CABILLAUD

Publié le par KANISETTE

WATERZOOI AU CABILLAUD

WATERZOOI AU CABILLAUD

recette sortie du livre Weight Watchers ( qu'est ce que tu mijotes )
Pour 4 pers // 11  smartpoints/ pers
Préparation 15 mn. Cuisson 25 mn
 
Ingrédients
11           500 g de pommes de terre
0             2 carottes (pour moi qq petites carottes)
0             2 blancs de poireaux
0             1 oignon
2             1c c de beurre doux
4             2 tablettes de bouillon de légumes
4             480 g de cabillaud
0             1 l d’eau
10           240 g de saumon
7              200 ml de crème allégée 4 à 5 %
5             2 jaunes d’œufs
0             1 bouquet d’herbes : estragon, aneth, ciboulette, persil
0             sel poivre
 

1) Laver et éplucher les légumes, puis couper les pommes de terres et les carottes en cubes de 1 cm. Tailler les blancs de poireaux en tronçons d’1 cm et émincer l’oignon. Faire revenir les légumes dans le beurre fondu à feu vif pendant 5 minutes tout en remuant dans une grande cocotte. Ajouter l’eau et les tablettes de bouillon et porter à ébullition, couvrir puis laisser cuire les légumes 15 à 20 min à feu moyen.

2) Ajouter le cabillaud et le saumon taillé en morceaux de même calibre pour homogénéiser la cuisson et poursuivre la cuisson 10 mn. Mélanger la crème et les jaunes d’œufs dans un bol, puis délier ce mélange à l’aide d’une louche du bouillon de poisson. Verser le contenu du bol dans la cocotte et remuer pour avoir un mélange homogène. Ajouter enfin les herbes aromatiques hachées dans la cocotte et servir.

Mon avis: très facile à réaliser, et très  bon. Attention à retirer le poisson avant de réchauffer le plat ( pour un second service) le poisson serait trop mou. La recette est copieuse, et peut régaler 6 personnes ! 

WATERZOOI AU CABILLAUD
WATERZOOI AU CABILLAUD
WATERZOOI AU CABILLAUD
WATERZOOI AU CABILLAUD
WATERZOOI AU CABILLAUD
WATERZOOI AU CABILLAUD
WATERZOOI AU CABILLAUD
WATERZOOI AU CABILLAUD
WATERZOOI AU CABILLAUD
WATERZOOI AU CABILLAUD

WATERZOOI AU CABILLAUD

Commenter cet article