Pâté de campagne à ma façon

Publié le par KANISETTE

Pâté de campagne à ma façon

Pâté de campagne à ma façon

Pour les végans , s'abstenir ! Pour le light s'abstenir !  Mais voilà, que je voulais me re essayer voir bêtisier ici )  à faire des pâtés « maison », surtout que cette semaine c’est la foire au « porc » dans mon supermarché. Alors pour 7 euros j’ai fait plus de 11 pots ! c’est très économique !  A titre indicatif, 50 gr de pâté de campagne font 5 smarpoints liberté pour ceux et celles qui suivent le programme Weight Watchers 

 

La base du pâté de campagne est :

- 1 kg de foie

- 1 kg de poitrine

- 500 gr de lard

- 1 œuf par kilo de viande

- 20 gr de sel par kilo de viande

- 4 gr de poivre moulin par kilo de viande

 

Maintenant chacun donne libre court à son imagination et fait ce qu'il veut. Je vous propose ici mon pâté de campagne à l'armagnac et aux échalotes.

 

 Préparation : 20 minutes / Cuisson : 3 heures en stérilisateur

Ingrédients  

- 1 kg  de foie de porc

- 2 kg de poitrine de porc désossée avec la graisse

- 2 œufs de poule

- 4 belles échalotes

- 1/2 tasse à café persil ciselé

- 1 cuillère à café rase de 4 épices

- 1/2 tasse à café d'Armagnac ou de Cognac

- 1 noix de beurre

- 6 feuilles de laurier

- 60 gr de sel

- 12 gr de poivre du moulin

 

La préparation :

Laver les bocaux au produit vaisselle, rincer et sécher. Pour les bocaux à joint, faire bouillir les joints 3 minutes dans une casserole. Couper le foie et les morceaux de viande en lanières de façon à les hacher facilement.

Perso, j'utilise une grille de 4 mm mais tout dépend de la consistance que vous souhaitez obtenir. Commencer par hacher le foie, qui a tendance à coller à la vis du hachoir. Hacher ensuite le reste, ce qui aura pour effet de récupérer au passage le foie restant sur la vis. Émincer les échalotes et les faire fondre à la poêle dans une noix de beurre. Réserver. Ajouter à votre hachis les échalotes, les œufs, les épices, le persil et l'alcool. Saler et poivrer. ;Bien mélanger l'ensemble afin que tous les ingrédients soient bien répartis.

 

La mise en bocal : 

Remplir les bocaux à l'aide d'une cuillère à soupe en essayant de ne pas mettre de hachis ni sur le joint du bocal ni sur le haut de la terrine, là où le joint viendra s'appuyer. Pour finir, déposer une feuille de laurier sur le haut de chaque bocal. A l'aide d'un papier essuie-tout, essuyer la partie du pot où celui-ci entrera en contact avec le joint. Cette partie doit être parfaitement propre, dans le cas inverse la stérilisation ne se fera pas ou sera de mauvaise qualité.

 

La cuisson au stérilisateur classique ou électrique  :    essayé et approuvé

Plonger les bocaux dans le stérilisateur à l'eau froide. Faire chauffer à 100° et laisser cuire de 3 h dans le stérilisateur à petits bouillons. Laisser refroidir les bocaux dans l'eau. A froid, vérifier l'étanchéité des bocaux en essayant de les ouvrir sans trop forcer quand même. Laver les bocaux car ils risquent d'être un peu gras.

 

La cuisson en cocotte-minute ou en autocuiseur : attention je n'ai pas essayé  Avec un autocuiseur (ou cocotte-minute) je vais diviser ce temps par 3, donc 50 minutes grosso-modo.- Remplir l'autocuiseur d'un tiers d'eau et déposer son panier à pieds au fond (si le panier n'a pas de pieds déposer un torchon au fond de la cocote afin d'éviter que les bocaux ne se brisent contre le fond durant la cuisson).- Dans mon autocuiseur d'un diamètre de 24,5 cm je dépose 4 bocaux et cela suffit pour les caler entre eux, si ce n'est pas le cas bourrer les espaces vides avec un ou plusieurs torchons.- Ensuite, poser un torchon épais et replié sur les 4 premiers bocaux puis remettre 4 terrines par dessus (si vous en mettez moins, idem, bourrez l'espace vide avec des torchons afin de bien caler les bocaux).- Fermer le couvercle et mettre en pression. Compter environ 50 minutes de stérilisation en faisant à peine chuchoter la soupape. :

On compte 50 minutes à partir du moment où la soupape chuchote, bien sûr.Une fois la cuisson terminée laisser la soupape à sa place.

 

Ouvrir ou décompresser maintenant ferait tomber la pression trop vite et les bocaux risqueraient de se briser.La pression doit retomber seule et la cocotte doit être complètement refroidie avant ouverture.
A froid, vérifier l'étanchéité des bocaux en essayant de les ouvrir sans trop forcer quand même.Laver les bocaux car ils risquent d'être un peu gras.C'est fini, vos conserves sont prêtes.


NB : « Il peut arriver que du liquide soit présent dans une conserve pourtant hermétiquement fermée.Ce liquide est bien souvent la graisse rendue par la viande.
Pour vérifier, mettez vos conserves quelques heures au frigo, le liquide se transformera alors en gelée.»

 

Pâté de campagne à ma façon
Pâté de campagne à ma façon
Pâté de campagne à ma façon
Pâté de campagne à ma façon
Pâté de campagne à ma façon
Pâté de campagne à ma façon
Pâté de campagne à ma façon
Pâté de campagne à ma façon
Pâté de campagne à ma façon
Pâté de campagne à ma façon
Pâté de campagne à ma façon
Pâté de campagne à ma façon
Pâté de campagne à ma façon
Pâté de campagne à ma façon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maya 19/06/2019 08:12

Voici donc la recette du fameux pâté de Kanisette ! Mon mari a dévoré un pot entier...
Y a plus qu'à ¯\_(ツ)_/¯

KANISETTE 19/06/2019 08:14

Oui, je confirme, ton mari "titi" , à commencé et terminé le pot à lui tout seul. C'était trop drôle et tellement plaisant. kiss kanisette